Syrie | Gilles Magnin

Syrie

2014 - L'atelier cinq Voies Off 13200 Arles


Cette exposition photographique présente un regard revisité sur mon travail réalisé lors d’un reportage sur la Syrie en 2001.
A l’époque, le pays vit alors un printemps particulier, un an après la mort du président Hafez el-Assad et l’arrivée au pouvoir de son fils Bachar, le pays semble respirer un peu et le Pape Jean-Paul II est en visite officielle à Damas, je profite de cette fenêtre de liberté pour sillonner le pays pendant un mois et je découvre au travers des lieux et des habitants, une rare beauté.
Dix ans après, le pays vit un printemps tragique, après un espoir ruiné, de jours en jours, il s’enfonce dans une spirale abyssale de terreur et de violence, les civils et les enfants en sont les principales victimes et devant le regard médusé de la communauté internationale, plus rien ne semble pouvoir arrêter les massacres perpétrés de part et d’autre par des belligérants fous de haine, ruinant ainsi le pays et sa rare et subtile beauté.
J’ai choisit quelque-unes des mes photographies couleur réalisées en 2001 et dans la structure de l’image j’enlève de la matière visuelle, arrachant ainsi un peu de cette beauté, mais révélant ainsi par le texte manuscrit en arabe un message dénonçant l’ironie, la violence, le cynisme, ou l’espoir perdu.
Une série en noir et blanc en petit format 18x24, s’attache à montrer le subtil équilibre et mélange de cette société syrienne avant la catastrophe, la photographie là comme une preuve d’une vie à jamais passée, l’essence même du photographique.
J’ai choisit les textes et les écritures manuscrites dans les photographies ont étés réalisées par des artistes syriens en exil rencontrés à Paris.
Je tiens à remercier ici, Hala, Lal, Maryam, Rafif, Shadi, Abdel.
Cette exposition photographique est dédiée à tous ceux qui ont fait le choix de la liberté contre les barbares, je pense particulièrement au peuple de Syrie, enlevé de son jardin, un jardin perdu pour l’humanité.
Il n’y a plus de temps pour demain. Mahmoud Darwich. L’exposition se compose de 18 photographies couleurs sur tirages fine-art dans des formats variables du 24x30 au 80x100,
9 photographies en n&b sur papier baryté au format 18x24.

/clients/181/fichiers/userfiles/files/140707Tarifs_Syriele_jardin_.pdf


Top